Nous pouvons tous être saints !

320 frères et laïcs se sont retrouvés du 21 au 23 octobre 2023 à l’ensemble scolaire La Salle Saint-Étienne pour la rencontre nationale des fraternités. Ce rendez-vous bisannuel portait cette année sur l’Évangile de Jean « Le vent souffle où il veut ».

Le lancement a été réalisé à distance depuis Rome. Le frère Joël Palud, conseiller général, et le frère Armin Luistro, supérieur général, ont emboîté le pas à Colette Allix, déléguée à la Fraternité éducative, et à toute l’équipe missionnée. À travers leur expérience de terrain, les frères des Écoles chrétiennes ont compris comment l’Esprit Saint les conduit à découvrir Dieu dans leur mission. 300 ans plus tard, le frère Armin en reste convaincu : « Vous découvrirez Dieu dans vos vies et dans vos missions », a-t-il conclu face à l’assemblée lasallienne attentive.

Qui sommes-nous ? C’est la question à laquelle le frère dominicain Sylvain Detoc, premier intervenant de la session, a répondu lors de sa prise de parole. L’auteur de La gloire des bons à rien a bousculé son auditoire en revenant sur « les bras cassés » par qui le miracle arrive et sur certains personnages bibliques. « Et on s’aperçoit que dans le personnel de la Bible, ce n’est pas très glorieux », a-t-il ironisé. Mais, bonne nouvelle, Dieu veut que tous les hommes soient sauvés ! « Ceux qui en font beaucoup ne sont pas loués, ceux qui en font peu ne sont pas blâmés » a-t-il (r)assuré. Il y a donc une place de choix pour tous.

journée des fraternités la salle
Ils sont venus de toute la France profiter de la lumière divine de Saint-Étienne.

De l’importance des « bras cassés » à la « Jesus’ attitude »

« Ensemble, porteurs et garants ». Le thème de la deuxième journée était lancé. Le père Hervé Perrot, aumônier du Secours catholique, a rappelé qu’en France 1 enfant sur 5 vit en dessous du seuil de pauvreté et que cette pauvreté épuise. Pourtant selon lui, ils sont les forces qui nous obligent à être dans notre mission. « Le temps de l’autre sera notre temps. La pratique du frère est aussi importante que la pratique eucharistique », a souligné le père Hervé Perrot.

Dans cette démarche, alors que les éducateurs sont parfois dans les turbulences du métier, il faut savoir se désencombrer pour accéder au silence et à l’autre. Bref, instaurer dans les établissements scolaires des moments propices à la réflexion et repartir à l’écoute des plus pauvres.

Après un travail en atelier, les participants ont découvert avec le père Hervé la « Jesus’ attitude » : comme les apôtres, il faut entrer dans le pas de l’autre. Au départ, tout semble nébuleux, comme à l’enfant qui à sa naissance entend mais ne voit pas. Il lui faut du temps pour découvrir le monde tel qu’il est : c’est en cheminant avec l’autre que tout s’éclaire et que l’on comprend l’importance de l’attention et du bien que l’on prodigue.

saint etienne reunion des fraternites
saint etienne

Le frère visiteur provincial Jean-René Gentric a réaffirmé l’importance des quatre composantes du socle sur lequel s’est construit l’identité de la famille lasallienne : sa fidélité à la mission, être des veilleurs et des éveilleurs, son unité et enfin la dimension spirituelle et la prière. Il a conclu cette session 2023 en interpellant le public : « Et moi, est-ce que je prends mieux conscience de la place de Dieu dans ma propre vie ? »

Laurence Pollet et Lionel Fauthoux

Exergue : « Ceux qui en font beaucoup ne sont pas loués, ceux qui en font peu ne sont pas blâmés »

Crédit photo : Lionel Fauthoux

Légende photo : Ils sont venus de toute la France profiter de la lumière divine de Saint-Étienne.

Partagez cet article

Une Question ?

Vous avez besoin d’une information concernant un de nos établissements ? N’hésitez pas à nous contacter et nous vous répondons ! 

en ce moment

Suivez nos dernières actualités

L’eau au cœur d’un chantier humanitaire

L’eau au cœur d’un chantier humanitaire

Du 10 au 23 octobre 2023, 12 élèves de bac pro du lycée professionnel…

« Un début de fraternité »

« Un début de fraternité »

Ce lundi 5 février, la Maison de La Salle à Paris a accueilli un…

Grandir dans une école lasallienne en Terre sainte

Grandir dans une école lasallienne en Terre sainte

Le fait étonne parfois, mais oui, il y a en Terre sainte une centaine…

Suivez-nous sur nos réseaux