Notre Maison brûle et nous regardons ailleurs !

Cette phrase prononcée par Jacques Chirac lors du 4e Sommet de la terre à Johannesburg date de septembre 2002, et elle résonne encore et toujours dans nos têtes

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Vingt ans après, où en sommes-nous sur l’engagement de nos établissements scolaires dans l’écologie intégrale et le développement durable ? Tel fut le thème de notre Université lasallienne d’automne (ULA) qui s’est déroulée du 21 au 23 octobre 2022 à Issy-les-Moulineaux et qui a réuni une centaine d’acteurs du réseau d’éducation La Salle. Plus d’un enfant sur 100 est scolarisé dans le réseau des établissements La Salle en France. La résilience est donc possible en sensibilisant nos éducateurs à l’éducation intégrale de nos jeunes pour une écologie intégrale. Aux dimensions personnelle, spirituelle et sociale développées par le philosophe Jacques Maritain en 1943, s’est ajoutée la dimension naturelle du bien commun. L’objectif, selon Pascal Balmand, le premier intervenant de l’ULA, est de s’intéresser à l’enfant dans sa globalité et pas seulement à l’élève : « La personne constitue un tout systémique : corps, cœur, esprit, âme, et ne se réalise que dans la relation à autrui. Un lien organique entre accomplissement de la personne et construction du bien commun. »
table sur le rechauffement climatique

Alors, est-il trop tard pour agir ?

Geoffroy Belhenniche, directeur du développement durable au sein du campus UniLaSalle de Rennes, a emboîté le pas au responsable de la transition écologique de la Conférence des évêques de France. « Il n’est pas trop tard pour agir. En revanche, il est urgent d’agir », a-t-il précisé. En effet, si nous devons respecter les accords de Paris adoptés lors de la COP21, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre à deuxtonnes de CO2 par an et par habitant. Pour repère, l’empreinte carbone d’un Français est aujourd’hui de 10 tonnes et de 16 tonnes pour un Américain. Décroître pour recroître. Il est également question de génération frugale : pour Geoffroy Belhenniche, les impératifs de la neutralité carbone passent par la baisse des mobilités, les limitations des constructions nouvelles et l’économie circulaire. Autrement dit, la complexité réside entre le plancher social, c’est-à-dire l’accès à l’eau, à l’alimentation, aux services de santé, au logement, aux réseaux de transport, à l’énergie, etc., et le plafond écologique qui met en péril notre maison commune.
conference sur le rechauffement
la salle s'exprime

Rareté de l’eau et stress hydrique

2,1 milliards de personnes n’ont pas accès à des services d’alimentation domestique en eau potable et 4,5 milliards ne disposent pas des services d’assainissement gérés en toute sécurité. Dans les foyers privés d’eau, on note une inégalité hommes/femmes ; en effet, 80 % des femmes ont la lourde charge d’aller chercher de l’eau pour leur famille. Cette photographie prise à l’instant T par Laura Ballerini, de l’ONG Solidarieta Internazionale, prouve encore l’importance d’éduquer nos jeunes à la citoyenneté mondiale et à l’égalité hommes/femmes. « D’ici 2050, 216 millions de personnes des pays du sud seront amenées à quitter leur pays pour des raisons liées au dérèglement climatique. Même si la migration a toujours existé sous plusieurs formes (crises politiques, migrations religieuses, guerres…), on vit dans un monde liquide, un monde qui bouge. »
Pour Noémie Paté, docteure en sociologie, « il est important de penser notre responsabilité et de refroidir le débat ». Dans ce contexte, les éducateurs lasalliens sont les colibris chers à Pierre Rabhi : ils doivent faire leur part et emmener les jeunes avec eux. Avec optimisme
plan climatique et schema

Partagez cet article

Une Question ?

Vous avez besoin d’une information concernant un de nos établissements ? N’hésitez pas à nous contacter et nous vous répondons ! 

en ce moment

Suivez nos dernières actualités

L’eau au cœur d’un chantier humanitaire

L’eau au cœur d’un chantier humanitaire

Du 10 au 23 octobre 2023, 12 élèves de bac pro du lycée professionnel…

« Un début de fraternité »

« Un début de fraternité »

Ce lundi 5 février, la Maison de La Salle à Paris a accueilli un…

Grandir dans une école lasallienne en Terre sainte

Grandir dans une école lasallienne en Terre sainte

Le fait étonne parfois, mais oui, il y a en Terre sainte une centaine…

Suivez-nous sur nos réseaux