Un atelier d’initiation au rap pour se découvrir autrement

Comment amener les élèves à prendre confiance en eux et à libérer leur créativité ? Cette question, inscrite avec force dans le projet éducatif lasallien, a amené une enseignante de français à créer un atelier d’écriture avec la classe de 2de professionnelle des métiers de la relation clients du lycée Saint-Genès La Salle à Bordeaux. Et pourquoi pas associer un rappeur au projet ?

C’est l’histoire du désir d’une professeure de français, Ingrid Hoyuela, de faire émerger tout le potentiel de ses élèves. C’est aussi l’histoire d’une rencontre avec Fabien Modolo, alias Keurspi. Depuis de nombreuses années, cet ancien éducateur du collège Saint-Genès La Salle écrit des textes de rap qui prônent l’ouverture d’esprit et le dépassement de soi. Cet artiste de scène propose désormais des ateliers d’initiation au rap dont le double objectif est d’apprécier la dimension esthétique et créative de la parole et de s’exprimer devant un groupe.

Théaline, accompagnée de ses camarades de classe, déclame son texte.

Se dépasser par la pratique artistique

Keurspi a accompagné les élèves de 2de pro, curieux et pleins d’énergie, dans le processus de création avec pédagogie et bienveillance. Une séance sur l’origine du rap, d’autres consacrées à des exercices sur la langue et les sonorités, puis à l’écriture d’un couplet ou à un travail de groupe sur des thèmes qui sont chers aux jeunes comme l’injustice ou la construction de soi : le projet s’insérait dans l’objet d’étude du programme de lettres « Dire et se faire entendre : la parole, le théâtre, l’éloquence ». Malgré des débuts parfois compliqués, une fois que la confiance s’est installée, que les masques sont tombés et que le regard des autres n’a plus été un frein à l’expression, les élèves se sont enfin révélés. Une énergie de groupe s’est créée et de belles surprises ont pu émerger.

eleve en classe presente
eleves en classe apprenant le rap au sein du reseau educatif la salle

Les apprentis rappeurs ont ensuite choisi une mélodie parmi celles proposées par Keurspi. Ils ont travaillé sur la mise en voix, la prosodie, le rythme et la diction. Puis le jour de l’enregistrement est arrivé : chaque élève a déclamé son couplet à l’auditorium avec l’aide technique de Pierre Guilon. L’atelier s’est révélé être un formidable exutoire pour certains et un véritable travail sur soi à travers la création artistique pour tous.

Violette Fasy-Ráfai

Crédit photo : Fabien Azéma

 

Partagez cet article

Une Question ?

Vous avez besoin d’une information concernant un de nos établissements ? N’hésitez pas à nous contacter et nous vous répondons ! 

en ce moment

Suivez nos dernières actualités

L’eau au cœur d’un chantier humanitaire

L’eau au cœur d’un chantier humanitaire

Du 10 au 23 octobre 2023, 12 élèves de bac pro du lycée professionnel…

« Un début de fraternité »

« Un début de fraternité »

Ce lundi 5 février, la Maison de La Salle à Paris a accueilli un…

Grandir dans une école lasallienne en Terre sainte

Grandir dans une école lasallienne en Terre sainte

Le fait étonne parfois, mais oui, il y a en Terre sainte une centaine…

Suivez-nous sur nos réseaux