Scolarisation des enfants du voyage

Un collège des Hauts-de-Seine agit dans les Yvelines

vendredi 6 janvier 2012


Rueil-Malmaison. Le collège La Salle-Passy Buzenval dispose depuis de nombreuses années de deux antennes scolaires mobiles. Leur fonctionnement vient d’être clarifié

Michèle Lemazurier et Priscille Tran-Van prennent chaque matin le volant de leurs camions-école pour rejoindre les gens du voyage. Installées au milieu des campements, elles accueillent les enfants pour leur apprendre à lire, écrire et compter.

Les antennes scolaires mobiles du collège La Salle-Passy Buzenval, situé dans les Hauts-de-Seine, interviennent ainsi quotidiennement dans les Yvelines, département limitrophe et vaste, où se trouvent de nombreux campements de gens du voyage et de migrants. Cette mission est assurée depuis de nombreuses années, mais il était devenu opportun d’en préciser les modalités pour en assurer la pérénité.

C’est pourquoi M. Coignard, Inspecteur d’académie des Yvelines, s’est déplacé à Rueil-Malmaison le 9 décembre dernier, pour signer avec M. Ballenghien, Chef d’établissement de La Salle-Passy Buzenval, une convention. Ce document précise les modalités d’intervention des deux enseignantes et leur assure une légitimité et un encadrement.

Cette manifestation a eu lieu en présence de Mmes Peyramaure-Guérout, Dufournet et Roger du CASNAV 78, des présidentes de l’OGEC et de l’APEL, de Frère Léon à l’origine des camions-école, des deux professeurs des classes mobiles, de la directrice du collège et des responsables d’unité, de la responsable "formation et pédagogie" de la direction diocésaine des Hauts-de-Seine et du conseil de direction de Passy. Sans oublier Belmondo, un ancien élève des antennes mobiles âgé de 20 ans et aujourd’hui titulaire d’un CAP de peintre en bâtiment.

Après une visite des camions garés dans la cour des 4èmes, sous l’œil curieux des collégiens en récréation, l’après-midi s’est prolongé par des échanges fructueux autour d’une coupe de champagne. L’occasion de renforcer les liens entre toutes les parties concernées et d’envisager les moyens concrets de renforcer un dispositif qui a fait ses preuves et qui reste tout à fait nécessaire.

À lire aussi :
Les camions-écoles du réseau La Salle

Enseignants en camions-écoles : portraits croisés

Voir en ligne : Fédération des Associations pour l′aide à la Scolarisation des Enfants Tsiganes

Galerie

Surprise dans la cour de Passy Chanteloup-les-vignes, terre de mission Quelle école pour ces enfants ? Michèle et Priscille, enseignantes tous-terrains

» Retour à la rubrique Vie Locale