Quand les CM2 commémorent le centenaire de la Grande Guerre

mardi 22 juillet 2014


Bordeaux. En cette année de la commémoration du centenaire de la première Guerre Mondiale, les élèves de CM2 de l’école Saint-Genès à Bordeaux emmenés par Linda Dugrip et leur enseignante Sandra Coupry, ont réalisé un projet qui marquera ce centenaire. Ils ont reçu le premier prix départemental de l’Onac (Office national des anciens combattants) et le premier prix des journées de la Légion d’Honneur de Gironde. Ils sont également en lice pour le prix national de l’Onac.

"L’histoire se transmet, l’espoir se donne"
Après un travail de recherches documentaires, une exposition, des lectures et une minutieuse enquête sur les traces d’un poilu (l’arrière-arrière grand-père d’une élève de la classe), les élèves ont peu à peu découvert le contexte de la guerre et imaginé le quotidien du soldat dans la tranchée. Puis répartis en atelier d’écriture et d’arts plastiques, ils sont cherché à exprimer ce que pouvait vivre et ressentir le soldat. Enfin, se sont lancés dans la réalisation du journal de guerre d’Edmond Gabelin. Chaque semaine, les élèves ont pris le soin de le composer en travaillant les textes et les illustrations. Les étapes de cette réalisation ont été filmées par le lycée professionnel de Saint-Genès montrant ainsi comment ils ont élaboré la correspondance de leur poilu.

"Éclairs d’acier, nos rêves volés"
Les élèves ont également composé une chanson, texte et musique : "Éclairs d’acier, nos rêves volés". Celle-ci a été chantée par les élèves devant la flamme du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe et devant le Grand Chancelier de la Légion d’Honneur lors de sa visite à Bordeaux le 6 juin dernier suscitant émotion et fierté devant ce beau témoignage. Le clip vidéo a été réalisé avec le soutien des élèves du lycée professionnel Saint-Genès.

Merci à ces jeunes de porter ce beau témoignage et merci aux adultes qui les ont accompagné dans cette belle et noble action de commémoration qui sert à l’éducation de notre jeunesse. Celle-ci a gagné le premier prix du concours départemental des anciens combattants et est portée au niveau national.

"Nous avons accordé une part importante à l’art dans notre carnet de guerre, dans l’intention de montrer la permanence de la grandeur de l’âme humaine malgré la dureté de la guerre. Cela nous a permis de montrer que ces hommes ont su résister à cette absence d’humanité grâce à l’art et qu’ils ont ainsi pu retrouver leur dignité d’homme. La création d’une chanson, texte et musique, a donc été réalisée par les élèves, sorte d’hymne offert en hommage à tous ceux qui nous ont donné leurs plus belles années. Ce projet nous a beaucoup sollicités pendant toute l’année scolaire, mais cette façon transversale et vivante d’appréhender notre histoire de France aura profondément marqué les élèves. Ils pourront dire qu’ils ont vécu, vu et raconté les évènements de la Grande Guerre", indique Linda Dugrip.

Nos rêves volés
Et j’entends des pas s’approcher,
Je vois des fusées voler,
Je vois la vie exploser,
Je vois ma vie défiler,
J’entends des canons tonner,
Je vois mes amis tomber,
Je te revois en train de danser
Et je m’imagine tous ces moments volés.

Refrain
Et malgré tout ça, je garde espoir,
Je vis dans ton regard
Et malgré tout ça, je vis dans le noir,
Je garde espoir à n’en plus pouvoir.

2
Je m’ prépare, l’assaut est donné,
Je marche sur des rêves brisés.
Nos vies ne sont que poussières
Mais mon Dieu sommes nous en enfer !
Je sens la terre trembler,
L’odeur me fait suffoquer
Je te revois dans ce champ de blé
Et je m’imagine tous nos rêves effacés.

3
Enterré au fond de ma tranchée,
Je sens la pluie me glacer,
J’entends des cris m’appeler,
Je veux pouvoir oublier,
Je veux pouvoir espérer.
Je veux te retrouver
Auprès de toi, en train de danser
Et je vais revivre tous ces moments volés.

Dernière minute !

Les élèves ont remporté le prix national de l’Onac : "Petits artistes de la mémoire du centenaire". Des délégués de la classe ont été reçu le 11 novembre 2014 à l’Élysée. À la demande du Président de la République, la chanson Nos rêves volés a même résonné au milieu des nombreux invités de marque. Au même moment, la majeure partie de la classe a chanté devant le monument au morts de Bordeaux. L’émotion était intense, le témoignage vibrant.
Voir le reportage diffusé sur TF1
Voir le reportage diffuse sur Sud-Ouest

2 Messages

  • Fabuleux ce texte, ces jeunes qui n’oublient pas nos anciens bravo, je suis tres emue merci a tous et toutes de cette interpretation qui me va droit au coeur, merci a vos enseignants de vous avoir orientes

  • Bravo pour votre travail d’une très grande qualité ! Je suis extrêmement impressionée ! C’est fabuleux ! Le rendu est très émouvant... Félicitations aux élèves de CM2 et du lycée pro et aux enseignants !

» Retour à la rubrique Vie Locale